Auto-entrepreneur à URSSAF : Déclarez votre chiffre d’affaires !

Déclarer son chiffre d’affaires fait partie des obligations relatives au statut de micro-entrepreneur.

C’est cette formalité qui permet le calcul et le paiement effectif de vos cotisations sociales. Nous vous conseillons donc d’être pointilleux lors de cette déclaration afin d’éviter toute déconvenue administrative ou fiscale.

Déclaration de chiffre d’affaires en auto-entreprise : comment s’y prendre ? 

Comment et quand faire sa déclaration ?

Les échéances pour effectuer votre déclaration seront donc :

  • Mensuellement : le premier jour du mois pour le mois précédent
  • Trimestriellement : le 30 avril, le 31 juillet, le 31 octobre et le 31 janvier, à midi au plus tard

Cette périodicité est appliquée pour l’année civile en cours. Si vous souhaitez la modifier, il faudra en faire la demande auprès de l’Urssaf pour une mise en application l’année suivante.

Vous aurez alors 3 mois pour faire votre première déclaration de chiffre d’affaires, et ainsi donner aux administrations compétentes le temps d’actualiser votre statut.

Après avoir sélectionné votre périodicité déclarative et effectuer votre première déclaration de chiffre d’affaires vous devrez vous fixer un planning déclaratif et vous y tenir.

 

A qui dois-je m’adresser pour faire ma déclaration ? 

Vous devez faire cette déclaration à l’Urssaf via votre portail entrepreneur ou directement sur l’application Urssaf.

Nous développons actuellement une fonctionnalité qui vous permettra faire votre déclaration de chiffre d’affaires automatiquement et directement depuis koalaME grâce aux informations renseignés sur votre tableau de bord. Cette fonctionnalité est développée en partenariat avec l’URSSAF :

  • Visualisation en temps réel des cotisations à payer
  • Génération du CERFA officiel de déclaration de chiffre d’affaires prérempli
  • Déclaration du chiffre d’affaires à l’URSSAF depuis KoalaME 
  • Choix entre déclaration automatique et manuelle 
 
Notre outil fait toutes les déclarations à votre place !

Avec notre logiciel KoalaME, la gestion de la comptabilité, des devis et la facturation des micro-entrepreneurs est simplifiée et l’administratif automatisé.

Les différentes contributions à la caisse sociale !

La contribution à la formation professionelle

Cette contribution à la formation professionnelle permet de bénéficier de prise en charge de formation sous certaine conditions. Les auto-entrepreneurs y contribuent en payant un pourcentage sur leur chiffre d’affaires qui est différent selon son activité :

  • Pour les activités commerciales = 0,1%
  • Concernant les activités de prestations de services et professions libérales = 0,2%
  • Et pour les activités artisanales = 0,3%

L’option pour versement libératoire

Alors vous allez me dire que le versement libératoire concerne l’impôt sur le revenu et donc une charge fiscale et pas une charge sociale. OUI ! Mais vous pouvez décider de payer chaque mois ou chaque trimestre votre part d’impôt sur le revenu en même temps que vos cotisations sociales, et cela en un seul paiement.

Si vous choisissez cette option, les taux appliqués sur votre chiffre d’affaires seront :

  • Vente = 1 %
  • Prestations de service (BIC) = 1,7 %
  • Professions libérales et prestations de service (BNC) = 2,2 %

La taxe pour frais de chambre consulaire

La chambre de commerce et d’industrie (CCI) et la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) sont les chambres concernées par cette taxe. Si vous n’êtes pas rattaché à ces chambres, vous n’êtes donc pas concerné par cette taxe. Par exemple, vous êtes en profession libérale et que votre chambre consulaire est l’URSSAF vous êtes exonérés.

Le calcul de cette taxe additionnelle est le suivant : 

Pour les CCI :

Prestations de services = 0,044 %
Vente de marchandises, restauration et hébergement = 0,015 %

Pour les CMA :

Prestations de services = 0,044 %
Achat/revente par un artisan = 0,22 %

Si vous êtes en multi activités et que vous dépendez à la fois de la chambre de commerce et d’industrie et de la chambre des métiers et de l’artisanat, vous aurez un taux supplémentaire de 0,007 %

Une question, une interrogation ?

Si vous voulez plus d’informations concernant les fonctionnalités, vous pouvez regarder nos très court tuto YouTube !
Ou directement nous contacter !