Micro-entrepreneurs : besoin d’un expert-comptable ?

Sep 14, 2020La micro-entreprise et l'état

– La comptabilité en micro-entreprise

Du fait de son statut, un micro-entrepreneur bénéficie d’un régime simplifié au niveau administratif et fiscal. Cependant, ce dernier se doit d’être irréprochable dans ces deux domaines, car la moindre erreur pourra entraîner des sanctions. Pour autant, un micro-entrepreneur n’a aucune méthode de prédilection pour effectuer sa comptabilité et il pourra s’aider de différents outils ou supports allant de la simple feuille de papier, au logiciel dédié à la comptabilité des micro-entrepreneurs en passant par un expert-comptable spécialisé dans la gestion de micro-entreprise.

La place de l’expert-comptable en micro-entreprise

Comme nous l’avons vu précédemment un micro-entrepreneur gère sa comptabilité comme il l’entend. Le fait de faire appel à un expert-comptable est par conséquent un choix optionnel qui doit provenir d’un réel besoin d’accompagnement.
Dans ce cas, l’expert-comptable s’assurera d’apporter un soutien indéfectible au micro-entrepreneur en tenant à jour deux “livres” essentiels au fonctionnement de la micro-entreprise qui sont :

Un livre de recettes regroupant sous la forme de tableau les éléments suivants :

– Date de la prestation

  • Numéro de facture
  • Identité du client
  • Types d’opérations effectuées
  • Montant de la prestation
  • Mode d’encaissement

Un registre des achats détaillant les achats effectués chaque année avec les pièces justificatives à l’appui comme :

  • La date 
  • La référence
  • Le fournisseur
  • La nature Le montant
  • Le mode de paiement

Un bon expert-comptable sera également en mesure de vous apporter de véritables conseils sociaux, fiscaux, juridiques, économiques et financiers, mais aussi vous aider dans les tâches administratives inhérentes à la comptabilité de votre micro-entreprise.

Les inconvénients d’un expert-comptable en micro-entreprise

L’inconvénient principal, lorsque vous faites appel à un expert-comptable, relève des honoraires plutôt élevés de ce dernier.
En effet faire intervenir un expert-comptable régulièrement (que ce soit pour du conseil, de la comptabilité ou de la gestion administrative) cela peut rapidement s’avérer onéreux. Pour éviter les déconvenues lors de l’annonce de la facture comptable, le micro-entrepreneur pourra suivre une formation axée sur la comptabilité et ainsi découvrir des méthodes, supports et autres logiciels comptables pour faciliter la gestion de son activité.

0 commentaires

Laisser un commentaire