La Freechise, l’open source version entrepreunariat !

Jan 27, 2020

Le franchisage est un modèle de développement contractuel permettant à des travailleurs indépendants de bénéficier de la notoriété d’un marque ayant développé un concept pérenne et duplicable.

Cet échange de savoir faire et/ou d’outils de production s’effectue en contrepartie d’un pourcentage déduit des recettes du franchisé, mais depuis peu, une nouvelle pratique s’appuyant sur des préceptes provenant du monde du numérique commence à émerger :

La Freechise !

Ce concept inspiré de l’idée “d’open source” en informatique prend le système de franchise à contre pied car l’idée de freechise représente quant à elle le fait qu’une entreprise laisse en libre exploitation sa marque ainsi que ses méthodes de production et/ou son savoir faire.

Un freechisé pourra donc bénéficier de la majeure partie des avantages qu’apporte normalement une franchise (comme débuter une activité avec un concept déjà plus ou moins sécurisé et approuvé, bénéficier d’une exclusivité d’exploitation sur un territoire donné, etc.) sans pour autant devoir assumer les inconvénients (comme le paiement des redevances ou encore le fait d’avoir l’aval du franchiseur pour stopper son activité).

Ce modèle s’adapte aujourd’hui à quasi-tout type d’activité et on pourra citer les exemples de Toutenvélo ou encore Cafés, deux freechise françaises pionnières dans ce milieu.

Le concept ainsi que le nom de l’entreprise étant donc libres de droits il n’a pas fallu attendre très longtemps avant que fleurissent un peu partout en France des “freechisés” “Toutenvélo” et “Cafés” proposant un service aussi qualitatif que l’entreprise de référence.

Et parce qu’être franchisé ou freechisé c’est aussi être entrepreneur KoalaME s’engage à vous accompagner chaque jour pour que vous puissiez vous concentrer sur l’essentiel : Votre activité.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *