Bien choisir le nom de sa micro-entreprise

Avr 14, 2021

Lancer sa micro-entreprise est un processus dense et complexe (enfin… un peu moins lorsqu’on utilise Koalame !).

En plus de devoir gérer tout le côté administratif, le lancement de l’activité, trouver ses premiers clients, il faut aussi créer et développer tout l’univers qui définira votre marque, votre entreprise.

La base de tout cela est votre nom. En plus d’être la première chose que mémoriseront vos futurs clients, la première image que vous renverrez de votre entreprise, c’est aussi votre nom qui influencera votre logo, votre site internet, votre potentielle expansion…

Mais qu’est ce que c’est, un bon nom ?

Bien évidemment, un bon nom garde toujours une partie de subjectivité, car il représente la vision que vous avez de votre entreprise.

Il existe cependant certaines règles à respecter pour avoir un nom de micro-entreprise optimal.

Les bonnes pratiques

Votre nom sera la première chose que vos futurs clients connaîtront de vous. Que ce soit à travers de la publicité classique, ou le bouche à oreille, il est donc primordial que votre nom soit aisément mémorisable.

Il existe plusieurs moyens qui aident à être facilement mémorisable : l’originalité, l’humour, les références culturelles ou encore les éléments naturels.

La longueur influe aussi sur la mémorisation : un nom très court ou des initiales risquent d’être facilement oubliables ou confondues avec d’autres noms similaires, tandis qu’un nom trop long sera moins facilement retenu.

La prononciation va également jouer : même si certaines marques utilisent des noms étranges pour être plus aisément retenues (Sosh ou Njut par exemple), il est quand même plus pertinent de choisir un nom facilement prononçable, et donc plus simplement retenu et transmis via le bouche à oreille.

Au-delà de ces recommandations, d’autres paramètres sont également à prendre en compte : les doubles sens involontaires ou les potentielles similitudes avec des termes négatifs peuvent avoir un impact néfaste sur votre entreprise.

De la même façon, un nom trop banal ou similaire à la concurrence vous rendra au mieux oubliable, au pire risque de renvoyer une image de suiveur, de qualité médiocre.

N’oubliez donc pas de prendre ces quelques conseils en considération pour que votre nom devienne un allié de votre activité !

Votre nom et votre activité

Comme dit précédemment, votre nom sera la première représentation qu’auront vos clients de votre entreprise, de votre identité, de vos valeurs.

Il se doit donc d’être cohérent avec ce que vous faites, que ce soit un produit ou un service.

Même si cela semble logique, ne l’oubliez pas : essayez de réfléchir à ce qui définit votre entreprise. Est-ce un produit en lui-même ? Est-ce le service ou l’accompagnement que vous apportez ? Est-ce des valeurs, un engagement fort ? Un savoir-faire spécifique qui vous différencie de la concurrence ?

Même si ce lien entre votre nom et votre activité doit toujours être présent, n’hésitez cependant pas à prendre quelques libertés créatives : il n’est pas nécessaire d’être premier degré, vous pouvez trouver un nom plus imaginatif, mais avec un rapport fort à votre activité, à votre identité.

Soyez inventifs !

Votre nom et votre communication

Lorsque vous choisissez un nom pour votre entreprise, il faut également garder en tête qu’il figurera partout. Sur votre produit, sur vos factures, sur votre publicité… Cela nécessite d’anticiper certaines choses.

Par exemple, votre nom à de très fortes chances d’être matérialisé par un logo. Bien que vous ne soyez peut-être pas graphiste, ou que ce ne soit pas dans vos priorités, prenez quand même un moment pour vérifier que vos idées de noms soient agréables à visualiser en imaginant quels pourraient être votre logo.

De plus, vérifiez bien à l’avance que le nom de domaine est disponible, car il sera handicapant de vous développer sur Internet avec un site dont l’URL n’est pas votre nom, et surtout si un autre site existe déjà avec le même nom.

De la même façon, il est judicieux d’aller vérifier les différents réseaux sociaux afin de vérifier si les noms sont libres, afin que vous puissiez créer une page promotionnelle.

Même si vous n’avez pas prévu de les exploiter dans l’immédiat, il est intéressant de prévoir ces choses-là : les réseaux sociaux et leurs utilisateurs changent, et votre entreprise aussi. Vous serez donc peut-être amenés plus tard à les utiliser.

Le même raisonnement s’applique aussi si vous voulez choisir un nom lié très précisément à votre produit/service, ou à l’emplacement géographique où vous débutez votre activité par exemple.

Vérifiez également la signification de votre nom, même phonétiquement, dans les langues étrangères, en particulier si vous êtes frontaliers avec un pays non-francophone.

Peut-être que dans 10 ans, le développement de votre micro-entreprise sera florissant, et que vous vendrez des produits très différents aux quatre coins de la France !

(Et c’est tout ce que l’on vous souhaite !)

micro,entreprise,choix,nom

Votre nom et la légalité

Vous pensez avoir enfin trouvé le nom ultime, qui vous représente parfaitement, vous, votre entreprise, vos valeurs ? Un nom adapté, cohérent et encore inexploité ?

Alors il ne reste plus qu’une étape ! Il vous faut protéger juridiquement votre nom.

Cela se passe avec l’INPI. Une fois cette formalité accomplie, vous serez protégés par la propriété industrielle.

Bonus : Les différents types de noms

Les marques patronymiques :

Ce terme désigne une marque qui porte le nom d’une personne, souvent celui qui l’a créé. On la retrouve beaucoup dans le secteur de la mode et du luxe par exemple (Christian Dior, Jean Paul Gauthier, Pierre Cardin…).

Les SIGLES :

Les sigles sont des ensembles de lettres, qui sont chacune l’initial d’un mot. Ils sont souvent liés au domaine de l’administratif, ne sont pas facilement mémorisables et sonnent parfois un peu dépassés (RATP, SNCF…) même si certaines grandes entreprises modernes en utilisent encore, comme BMW par exemple.

Les acronymes :

Un acronyme est simplement un sigle qu’il est possible de prononcer comme un mot. L’intérêt par rapport au sigle est tout simplement d’être plus facilement retenu, mémorisable.

IKEA par exemple est l’acronyme des initiales de son créateur, Ingvar Kramprad, de la ferme de ses parents (Elmtaryd) et de son village natale (Agunnaryd).

Les mots-valises :

Ce sont tout simplement deux mots différents, fusionnés en un seul. Cela permet de synthétiser différentes notions, par exemple l’utilité de votre service et votre valeur ajoutée, eu un seul mot, simple et facile à mémoriser.

Par exemple, les Craquottes de Lu tiennent leurs noms du mélange de craquant et de biscotte.

Les néologismes :

Enfin, il s’agit ici de nouveaux mots, créés, inventés de toute pièce. Que ce soit par la sonorité ou en s’inspirant de racines étymologiques, de langues étrangères ou encore d’argot, les néologismes ont l’avantage non seulement d’être nouveaux (et donc libre et facilement mémorisables), mais aussi de pouvoir faire ressortir vos valeurs de façon plus subtile qu’avec un mot-valise !

Pour récapituler :

Un bon nom de micro-entreprise, c’est quoi ?

C’est un nom facilement mémorisable et prononçable, cohérent avec votre activité, mais aussi vos valeurs, original et qui vous démarque de votre concurrence.

Quelles sont les erreurs à ne pas faire ?

Avoir un nom trop banal ou pouvant être mal interprété. Un nom déjà utilisé, qui bloquera votre développement. Un nom pouvant involontairement être associé à quelques-chose de négatif.

Un dernier conseil ?

Soyez créatifs ! Prenez toutes ces recommandations en considération afin d’avoir toutes les cartes en main, mais n’oubliez pas que votre nom vous représentera et doit donc être la continuité de la vision que vous avez de votre micro-entreprise !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

60 outils pour votre micro-entreprise

60 outils pour votre micro-entreprise

Découvrez dès maintenant notre e-book sur les 60 meilleurs outils pour votre micro-entreprise !

Félicitations ! Un cadeau est arrivé dans votre boite mail !